Retrouvez votre "zénitude" avec l'EFT. "Je ne suis pas comme les autres" et "Rien ne marche sur moi" bienvenus.

Études scientifiques sur l’EFT

psycho_eregetiqueCertaines études scientifiques démontrent une modification de l’équilibre neurochimique du cerveau :

  • Le niveau d’endorphines augmente ce qui permet une diminution de la perception de la douleur (Swack, 2001 ; Ulett 1992).
  • La production de sérotonine croît également ce qui permet une amélioration de l’humeur (Ruden, 2005 ; Swack, 2001 ; Ulett 1992).
  • Les niveaux de cortisol se régulent, ce qui permet de diminuer la réponse « fuir ou combattre » (Church, 2009 et Ulett, 1992).
  • Et l’acide gamma aminobutrique (le GABA) qui permet de réduire l’anxiété et d’inhiber la peur augmente (Ruden, 2005).

On observe également un changement au niveau de l’activité cérébrale, notamment au niveau du système limbique et tout particulièrement de l’amygdale et de l’hippocampe qui stocke la mémoire émotionnelle.
Le système nerveux autonome se rééquilibre également grâce à la désactivation de la branche sympathique et de l’activation de l’axe parasympathique qui entraîne une réponse de calme. Ceci se traduit également par une meilleure variabilité du rythme cardiaque.

Le Dr Ian Walton, directeur du département  santé mentale pour la clinique de Sandwell et de Birmingham Ouest  a déclaré : « L’efficacité de l’EFT démontré dans cette étude n’a pas seulement entraîné la formation des conseillers et des thérapeutes de Sandwell à cette méthode de traitement, mais aussi la formation de personnes au sein d’organismes de bienfaisance de santé mentale locaux ».

Le Dr Liz Boath, professeur agrégé à l’École de travail social, intervenant en santé publique à l’Université de Staffordshire, a déclaré : « La validation clinique et statistique de l’EFT a été démontrée par nos études, dont les résultats ont été présentés lors de trois conférences du NHS (National Institut of Health) ».

Télécharger La Science derrière l’EFT par Dawson Church, traduction française de JM Gurret, Yves Wauthier. (PDF, 18 pages)