Retrouvez votre "zénitude" avec l'EFT. "Je ne suis pas comme les autres" et "Rien ne marche sur moi" bienvenus.

Le stress qui empêche de perdre du poids

Le corps fabrique en permanence les hormones et molécules chimiques dont il a besoin pour fonctionner correctement. Malheureusement un certain nombre d’entre nous « absorbent » une drogue qstressui, en quantité excessive, provoque un gain de poids.

On la prend tous les jours et cette drogue s’appelle le STRESS.

La drogue que nous ingérons et qui nous fait grossir jour après jour est bien le stress

Le stress commence dans l’amygdale, que l’on pourrait comparer à un détecteur de fumée de nos émotions.

Lorsqu’elle détecte un danger, l’amygdale donne l’instruction à notre cerveau de mettre en route une réponse physiologique au stress que l’on appelle la réponse « se battre ou fuir ». Elle créée donc une surproduction d’une hormone appelée le cortisol que des études ont relié à une augmentation de l’appétit, l’attirance pour le sucré et l’augmentation de la graisse abdominale. Même des stress modérés, comme de s’inquiéter à propopsycho_eregetiques d’un jean dans lequel on ne rentre plus ou du poids post accouchement qu’on ne perdra jamais, peuvent mettre votre corps dans cette position de « se battre ou fuir ».

Ce même stress se produit lorsque l’on vit une émotion négative comme la colère, la peur et la culpabilité.

La réponse « se battre ou fuir » prépare le corps au danger, il se trouve alors prêt à se battre contre un agresseur ou s’enfuir, comme nos ancêtres faisaient lorsqu’il se trouvaient face à face avec un prédateur qu’ils rencontraient.

Comme la réponse de stress avait, à l’époque, pour but de les sauver d’un danger immédiat, tous les systèmes de défense du corps étaient activés très rapidement. Les niveaux d’adrénaline augmentent, les muscles se raccourcissent et la pression sanguine, le rythme cardiaque et niveau de sucre dans le sang augmentent de manière à ce que l’on puisse réagir plus rapidement, courir plus vite et grimper plus haut.

Parce que toute l’énergie du corps est destinée à la défense, les fonctions non essentielles comme la digestion, sont, soit ralenties ou désactivées (la digestion n’est pas considérée comme un problème urgent lorsque l’on court pour sauver sa vie). Mais cette incapacité à digérer la nourriture correctement et efficacement a un impact négatif sur le métabolisme et empêche le corps d’absorber les nutriments dont il a absolument besoin. Sans ces nutriments essentiels, le corps peut alors ressentir de la faim, non pas parce qu’il a actuellement besoin de nourriture mais parce que la réponse au stress l’a empêché de digérer correctement la nourriture disponible.

Contrairement à nos ancêtres, nous subissons un assortiment complexe de stimuli et de « stresseurs » qui font que notre niveau de stress reste très haut pendant de longues périodes de temps et cela signifie que notre corps est en réponse « se battre ou fuir ». plus fréquemment et pendant des durées plus longues, voire même de manière chronique.

Cela créée plus de conditions qui ont des effets négatifs sur notre digestion, métabolisme et hormone et ce, de façonhealthy_food régulière.

Donc, même si l’on pratique du sport et mange équilibré, le stress peut tous les efforts pour mincir.

C’est ici que le tapping devient un outil si puissant.

Ce que le tapping fait à la perfection, c’est de déprogrammer la réponse se battre ou s’enfuir, permettant rapidement au corps de revenir à un état plus relaxé dans lequel il peut digérer la nourriture correctement et de manière plus saine ainsi que d’accélérer le métabolisme.