Retrouvez votre "zénitude" avec l'EFT. "Je ne suis pas comme les autres" et "Rien ne marche sur moi" bienvenus.

Les émotions qui vous font manger

emotion_nourritureCertaines situations engendrent des émotions qui feront manger plus que nécessaire et de manière incontrôlée.. Elles peuvent aussi bien être négatives ( la plupart du temps)  que  positives.

Gérard Apfeldorfer a proposé un certain nombre de situations qui, sous l’effet des émotions, pouvaient occasionner des pertes de contrôle :

  1. Manger pour se concentrer lors d’un travail intellectuel.
  2. Manger sous l’effet d’une contrariété.
  3. Manger sous l’effet d’une émotion forte telles la joie ou la tristesse.
  4. Manger pour refouler une colère.
  5. Manger sous l’effet d’un sentiment d’anxiété, de fébrilité, de malaise général.
  6. Manger sous l’effet d’un sentiment d’ennui, de vide, de lassitude.
  7. Manger pour se révolter contre les contraintes.
  8. Manger sous l’effet d’un sentiment d’insatisfaction contre soi-même.
  9. Manger pour se punir.
  10. Manger pour ne pas faire de peine, ne pas vexer, accompagner.
  11. Manger pour s’opposer à un tiers qui surveille votre manière de manger.

Nous nous protégeons généralement de nos émotions négatives et recherchons dans la nourriture une compensation censée nous procurer réconfort et émotions positives. ..tout en prenant conscience de notre incapacité à les obtenir.

Lors d’un régime restrictif dans le but de perdre du poids, nous utilisons souvent  la nourriture comme un système de défense émotionnelle tout en déplorant les conséquences que cela entraîne sur notre poids. Il y a d’un côté  le besoin de manger pour se calmer et de l’autre la hantise de prendre du poids.

Libérez-vous de vos émotions qui vous poussent à manger avec l’EFT.